Binck

La bonne orthographe de Binck comprend un « c » intercalé. Binck est un dérivé du mot néerlandais « ketelbinkie ». Le « ketelbinkie » était un « must » durant les heures de gloire de la navigation. Il s’agissait d’un moussaillon chargé de toutes les corvées, qui travaillait dur et était hyperpolyvalent. Des aspects que l’on retrouve encore visiblement chez Binck de nos jours. C’est pour éviter toute confusion avec l’autre mot néerlandais « bink » (qui évoque la notion de « macho ») que les fondateurs de la société ont intercalé un « c ». 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.