Pas de mauvaise surprise sur votre prochaine feuille d'impôts

Vous venez de faire vos premiers pas en Bourse ou en avez l'intention sous peu ? Vous voulez certainement savoir quelles taxes vous attendent. L'investisseur chevronné que vous êtes veut connaître l'incidence de l'Accord budgétaire de l'été (2017) sur sa prochaine feuille d'impôts. Parce que vous préférez garder les surprises pour les cadeaux de Noël.

Exonération du précompte mobilier

Commençons par les bonnes nouvelles : l'avantage fiscal est majoré pour les dividendes sur les actions individuelles. Les dividendes reçus en 2018 sont exonérés du précompte mobilier, par contribuable, jusqu'à 640 € (l'ancien montant était de 627 €, après indexation). Ce précompte s'élève à 30 %. Vous pourrez donc récupérer jusqu'à 192 €. Sachez cependant que, cette année, votre banque encaissera le précompte mobilier et que vous ne pourrez récupérer le montant que l'année prochaine via votre déclaration fiscale. À partir de 2019, l'exonération fiscale sur les dividendes passera d'ailleurs de 640 € à 800 € par personne.

Augmentation de la taxe boursière

La taxe sur l'achat et la vente de titres, en abrégé taxe boursière, a été relevée cette année. Pour les actions, la taxe passe ainsi de 0,27 % à 0,35 %. Pour les obligations, la taxe passe de 0,09 % à 0,12 %. Pour la vente de fonds, la taxe reste inchangée, à 1,32 %. En savoir plus ? Lisez les applications possibles de la taxe boursière dans le cadre d'opérations engagées ou exécutées en Belgique.

Taxe sur votre compte-titres

À partir d'un portefeuille de 500.000 € par titulaire de compte, l'Accord budgétaire de l'été a instauré une taxe sur les titres de 0,15 % sur le montant total. Donc, pas uniquement sur le montant qui excède les 500.000 €. Pour ce faire, on examine la valeur moyenne du portefeuille de vos titres cotés et non cotés (actions, certificats, trackers, fonds, bons de caisse et warrants). Si votre compte est au nom de 2 titulaires, la banque n'applique la taxe sur les titres qu'à partir de 1.000.000 €. La taxe sera d'ailleurs encaissée pour la première fois à la fin de 2018.

Taxe sur la plus-value réalisée sur les fonds d’investissement

Si un fonds détient au moins 25 % d'obligations dans ses avoirs, la plus-value sur la partie obligataire est imposée depuis l'instauration de la taxe Reynders. Cette taxe sur la plus-value s'élève à 30 %. Pour les parts d'un fonds qui ont été acquises à partir du 1er janvier 2018, l'Accord budgétaire de l'été abaisse ce seuil minimum. La plus-value sur la partie obligataire est imposée à présent dès que celle-ci représente au moins 10 % du fonds. Les fonds qui investissent en actions à 100 % ne sont donc pas soumis à la taxe Reynders.

Ne cherchez pas plus loin

Toute personne qui investit en passant par une banque ou un courtier belge tel que BinckBank bénéficie d'un avantage pratique par rapport à celle qui travaille avec un courtier ou une banque à l'étranger. BinckBank se chargera en effet d'encaisser le précompte mobilier pour vous. Ainsi, vous ne devrez pas reprendre ces taxes dans votre déclaration fiscale. Les banques et courtiers opérant à l'étranger transfèrent souvent cette obligation de paiement à l'investisseur ; pensez au précompte mobilier sur les dividendes et aux taxes boursières sur les transactions. Avec toutes les tracasseries administratives que cela implique. Nous supposons que vous avez mieux à faire.

Les frais écrèment le rendement

Outre la réglementation fiscale, il faut tenir compte également des quelques frais liés aux opérations d'investissement. Ce sont ces frais qui écrèment en premier lieu votre rendement. Plus ils sont bas, mieux votre rendement s'en portera. Comparez les frais de Binck avec ceux des autres courtiers.

Des questions? Posez-les à notre service clients, ouvert 6/7.

Nous contacter Ouvrir un compte

AVERTISSEMENT
Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de BinckBank.

Avant d’effectuer un investissement, Binck contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Binck vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Binck n’a pas pu les évaluer.

Tout investissement comporte des risques. De manière générale, un investissement offrant une perspective de rendement élevé comporte des risques élevés.

Nos services s’accompagnent de frais et de charges que vous pouvez consulter dans la Liste des tarifs.

Vous trouverez toutes les informations utiles et prescrites par la loi dans le Centre de Documents.