Quelle est la forme d'investissement
qui vous convient le mieux ?

Comparez les différentes formes d'investissement

Téléchargez le guide

Des actions, des obligations, peut-être un fonds d’investissement ? Allez-vous négocier vous-même vos investissements, ou préférez-vous faire appel aux services de Gestion d’actifs proposés par des experts ?


Le large assortiment de produits financiers et de stratégie possibles peut parfois décontenancer. BinckBank vous aide volontiers à trouver une solution sur mesure.


Vous voulez aussi savoir quelle est le forme d'investissement la plus adaptée à votre profil ? Téléchargez le guide complet en PDF.

Quand négocier vous-même en Bourse ?

Faites l’expérience d’investir vous-même en actions et autres titres

Vous souhaitez garder toutes vos cartes en main quand vous prenez vos décisions financières ? Notre service Négocier peut vous apporter l’autonomie que vous souhaitez en Bourse. Découvrez en quoi la possibilité d’investir soi-même peut être intéressant dans votre situation.

Choisissez vous-même vos investissements

Le service Négocier vous offre plusieurs options : des trackers, des actions individuelles et des obligations, mais aussi des fonds de placement. Bien entendu, il est possible de les combiner. Vous faites votre choix sur la base des opportunités qui se présentent.

Vous voyez un grand avenir dans un secteur donné ? Vous pouvez acheter un fonds sectoriel. Vous remarquez que quelque chose se trame dans une entreprise que vous suivez de près ? Envisagez d’investir dans l’action.

Quand vous investissez vous-même, tout l’art consiste à prendre en portefeuille les fonds de placement, actions, obligations et autres instruments financiers les plus performants du moment.

vergelijken-hero-1

Tirez profit de vos connaissances

En tant qu’investisseur, vous maîtrisez forcément mieux certaines matières que vos collègues. A vous de mettre vos connaissances à profit.

Vous êtes passionné d’automobile et connaissez le secteur comme votre poche ? Vous remarquez que vos enfants n’achètent plus que des bonbons ou des chaussures d’une marque donnée ?


"Vous êtes tous les jours confronté en permanence à des produits d'investissement. C'est à vous de convertir ces opportunités en un rendement attractif."


Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais ce sont de très précieuses informations. Vous entrez sans cesse en contact avec des opportunités d’investissement dans votre environnement quotidien. À vous de transformer ces opportunités en un rendement attrayant, par exemple en investissant dans les actions correspondantes.

Enrichissez vos connaissances – et pas seulement

Investir soi-même est un hobby intéressant qui peut en outre vous rapporter de l’argent (à condition de tenir compte des risques). En investissant, vous apprenez à porter un regard critique sur notre société. Vous êtes plus attentif à ce qui se déroule dans le monde, et vous y réagissez.

Vous tombez sur un reportage consacré à une nouvelle technologie prometteuse dans les actualités ? Il peut être intéressant d’analyser le secteur ou l’entreprise en question. Un enrichissement sur plusieurs niveaux, donc.

verrijking

Les 10 commandements de l’investissement

Ayez cependant conscience du fait que l’investisseur doit combiner connaissances et discipline. Si vous voulez devenir compétent dans un domaine, vous devez y investir du temps. Il n’en va pas autrement en matière d’investissements. Il s’agit donc d’accumuler de l’expérience en matière financière. Ces dix commandements vous aideront déjà à devenir un meilleur investisseur :

1. N’investissez que de l’argent dont vous n’aurez pas besoin au cours des années à venir (au moins cinq à dix ans). Vous éviterez ainsi d’être obligé de désinvestir à un moment défavorable.

2. Prévoyez un matelas de sécurité.Gardez au moins trois à six fois votre salaire net sur votre compte d’épargne en réserve pour des circonstances imprévues.

3. Définissez une bonne stratégie d’investissement et tenez-vous-y.

4. Les frais compriment votre rendement. Évitez de multiplier les transactions et investissez dans des produits efficaces du point de vue des coûts, comme des trackers.

5. Diversifiez, diversifiez, diversifiez N’investissez pas toutes vos économies dans quelques titres. Une vingtaine d’actions est un bon début.

6. Évitez de « timer » le marché.Mieux vaut investir périodiquement, par exemple chaque mois. Vous ne devrez pas vous inquiéter des fluctuations à court terme de la Bourse.

7. Investissez dans ce que vous connaissez. N’investissez que dans les entreprises dont vous comprenez le modèle économique.

8. Utilisez un indice de référence ou un benchmark. Comparez régulièrement vos performances à un benchmark (comme le MSCI World Index). Vous saurez ainsi si vous êtes sur la bonne voie par rapport au marché dans son ensemble.

9. N’achetez pas le cours, mais la valeur. Ne soyez pas obnubilé par l’évolution du cours de l’action dans laquelle vous investissez. Tenez également compte de la capacité de l’entreprise à générer des bénéfices par rapport au cours de l’action.

10. Informez-vous. Un investisseur bien informé en vaut plus que deux : vos connaissances de l’investissement, et par conséquent à votre rendement, profiteront également de vos propres recherches.

Mais la leçon la plus importante est sans doute la moins agréable : il est impossible d’investir sans risque ; le risque de perte existe. Mais surtout : investir est une bonne alternative pour faire fructifier votre patrimoine, même si cela ne va pas de soi. Investir demande du temps, des connaissances et de la discipline. Une fois que ces éléments sont réunis, vous trouverez de superbes opportunités à saisir. Bonne chance !


Investir vous-même ?


Découvrez ce que BinckBank peut faire pour vous dans notre brochure sur Négocier.


DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil d’investissement individuel ou une recommandation personnelle de la part de BinckBank. Tout investissement comporte des risques et votre investissement peut perdre de sa valeur. Vous trouverez de plus amples informations à ce propos en bas de cette page.

Les fonds de placement, une option intéressante ?

Les avantages de fonds de placement

vergelijken-hero-4

Si vous n’avez pas l’ambition de suivre chaque jour vos investissements, mais voulez privilégier des régions, secteurs ou thèmes particuliers (quitte à prendre des risques plus élevés), les fonds offrent une bonne solution.


Si vous préférez investir vous-même, vous pouvez acheter des instruments financiers individuels, mais aussi investir en fonds. Quand vous achetez un fonds de placement, le suivi de ce véhicule d’investissement est assuré par un gestionnaire professionnel. Il déterminera à votre place les obligations ou actions qui seront reprises dans le fonds, exécutera les transactions, etc.

Type de fonds d’investissement

Vous pouvez investir dans plusieurs types de fonds d'investissement. D’abord et avant tout, il est important de déterminer le risque que vous souhaitez prendre. Risque et rendement sont deux notions indissociables sur les marchés financiers. Plus vous visez un rendement élevé, plus vous devrez prendre des risques.

Vous ne voulez guère prendre de risque ? Investissez dans des fonds principalement ou exclusivement composés d’obligations. Plus votre appétence pour le risque est grande, plus la part des actions pourra augmenter dans le fonds. Vous pourrez ainsi décider d’investir dans un fonds obligataire, un fonds d’actions ou un fonds mixte (combinaison d’actions et d’obligations). Il est également utile d’observer le niveau SRRI d’un fonds : ce chiffre indique le risque d’un fonds d’investissement sur une échelle de 1 à 7.

SRRI-FR

Vous pouvez également déterminer si vous voulez recevoir ou non des dividendes quand vous investissez dans des fonds. Un fonds de distribution est une bonne option pour recevoir des dividendes. Les fonds de capitalisation ne versent pas de dividende. Les dividendes sont automatiquement réinvestis dans le fonds.

Avantages des fonds

Le grand avantage du fonds pour un investisseur est que votre investissement est suivi par un expert. Une personne qui possède une longue expérience de sa branche assure le suivi quotidien de votre investissement.

En outre, un fonds de placement comporte généralement plus de 100 positions. Votre portefeuille est ainsi beaucoup mieux diversifié qu’avec des titres individuels. La contreperformance d’une position de votre fonds aura un impact beaucoup plus réduit sur votre rendement que si l’une des actions ou obligations individuelles achetées ne génère pas le rendement que vous escomptiez. Les fonds permettent donc de réduire les risques.

Bescherming

10 règles d’or pour réussir un investissement en fonds

En tant qu’investisseur, vous voulez bien entendu mettre la main sur les fonds les plus performants. Voici dix règles d’or qui vous aideront dans cette quête :

1. Ne perdez jamais de vue les risques : la règle la moins amusante, mais une des plus réalistes. Même avec des fonds de placement, le risque de perdre de l’argent est réel.

2. Définissez vos objectifs. Que voulez-vous faire de vos investissements ? En vous fixant des objectifs réalistes, vous saurez à quoi vous pouvez vous attendre.

3. Suivez les performances du fonds.Le fonds s’est-il montré performant par le passé ? A-t-il été capable de battre le marché ?

4. Veillez à obtenir une diversification géographique et sectorielle suffisante.

5. Gardez une vue d’ensemble.Vous pouvez investir dans des milliers de fonds différents. Ne vous laissez pas noyer par l’offre disponible et gardez une vue globale de votre portefeuille. Keep it simple.

6. Soyez attentif aux frais.Votre gestionnaire de fonds facture des frais et travaille parfois avec des inducements (espèces de commissions). Optez pour un fonds qui offre un bon rapport qualité-prix.

7. Analysez le gestionnaire de fonds. Certains gestionnaires de fonds sont plus performants que d’autres. Optez pour un gestionnaire de fonds qui a eu du succès par le passé. Analysez également les principales raisons de ce succès. Une bonne connaissance de la philosophie d’investissement est un must.

8. Investissez dans des fonds indiciels.Les fonds indiciels suivent le marché. En d’autres termes : quand vous y investissez, vous obtenez un rendement conforme au marché. Leurs frais réduits sont très avantageux. Soyez cependant attentif à la différence entre les fonds cotés en Bourse et les fonds non cotés en Bourse.

9. Diversifiez suffisamment votre portefeuille de fonds. Ne placez pas tous vos œufs dans le même panier. En diversifiant votre portefeuille entre différents fonds, vous réduisez le risque global. Tenez par exemple compte des fonds qui suivent une philosophie différente, mais correspondent à votre plan.

10. Surfez sur les tendances. Un fonds sectoriel ou un fonds de placement qui investit exclusivement dans une région donnée permet de surfer dans des conditions optimales sur les tendances dont vous pensez qu’elles vont prendre de l’ampleur.

Comme les services Négocier et Gestion d’Actifs, l’investissement en fonds est une alternative pour faire fructifier vos économies. Identifiez la solution qui vous convient le mieux : c’est la meilleure solution pour obtenir un rendement optimal de vos investissements. Bonne chance !

Investir en fonds
chez BinckBank?


Plus de frais d'entrée à partir de 500 €.


DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil d’investissement individuel ou une recommandation personnelle de la part de BinckBank. Tout investissement comporte des risques et votre investissement peut perdre de sa valeur. Vous trouverez de plus amples informations à ce propos en bas de cette page.

Les 10 commandements de la gestion de portefeuille

Que peut vous apporter la gestion de portefeuille ?

vergelijken-hero-3

Si vous optez pour des services de gestion de portefeuille, suivez ces 10 commandements. Ils vous indiqueront tout ce que vous devez savoir à propos de la gestion de portefeuille et vous diront si cette manière d’investir est adaptée à votre situation.

1. Économisez un temps précieux grâce à la gestion de portefeuille

Développer, suivre, rectifier son portefeuille : gérer soi-même son argent est un travail qui exige temps et connaissances. Par exemple, vous avez tout intérêt à diversifier votre portefeuille sur plusieurs régions et secteurs. Mais aussi à tirer les conséquences des évolutions économiques mondiales (que vous observez dans les actualités) pour votre portefeuille d’investissement.

Sans un suivi périodique, vos efforts ne seront pas couronnés de succès : il est indispensable d’avoir la discipline de passer régulièrement vos investissements au crible. Cela vous semble trop de travail ? Si vous ne gérez pas vos investissements vous-même et optez pour des services de gestion de portefeuille, votre banque/gestionnaire de portefeuille vous épargnera tout souci de temps et/ou de connaissances.

2. Déterminez vous-même l’argent que vous voulez investir

On affirme souvent que la gestion de portefeuille est réservée à un happy few. C’est un malentendu. Il est vrai que certains gestionnaires de portefeuille exigent un capital minimal de plusieurs centaines de milliers d’euros. Heureusement, il existe aussi des gestionnaires en ligne qui permettent d’investir à partir de quelques milliers d’euros.

specialisatie

3. Optez pour la spécialisation

En matière financière comme dans beaucoup d’autres domaines, la spécialisation est toujours payante. Pour vos investissements, optez de préférence pour une banque d’investissement. Une banque qui s’occupe exclusivement d’investissements vous fournira un meilleur service moyennant des frais plus réduits. Et quand vous investissez, des frais plus réduits signifient également un rendement final plus élevé.

4. Privilégiez la transparence

Analysez en profondeur votre futur gestionnaire, afin d’éviter toute mauvaise surprise. Demandez par exemple à combien se montent les frais des investissements. Ou si vous payez une taxe boursière. Si vous aurez un interlocuteur fixe. Quelle est sa philosophie en matière d’investissements et quels rendements historiques il a obtenu.

service

5. Comparez les coûts des gestionnaires

Des frais réduits sont la certitude d’obtenir un rendement plus élevé. Une comparaison entre plusieurs gestionnaires vous montrera rapidement qu’il existe d’importants écarts en la matière : les gestionnaires qui facturent des frais trois à quatre fois plus élevés que d’autres ne sont pas une exception.

Il est possible de comparer aisément les frais facturés par différents gestionnaires de portefeuille en posant les questions suivantes :


  • Quels sont les frais de gestion (frais directs) et quels sont les frais liés aux produits en gestion (frais indirects) ?
  • Les ordres d’achat et de vente sont-ils compris dans les frais annuels ?
  • Le gestionnaire met-il en place une structure fiscalement avantageuse ? Nous entendons par là : payez-vous la taxe de Bourse sur les ordres d’achat et de vente passés par le gestionnaire ?
  • Une commission à la performance est-elle facturée ?
  • Le gestionnaire facture-t-il des frais de garde ?

6. Informez votre gestionnaire de portefeuille

Informez votre gestionnaire de portefeuille de manière aussi détaillée que possible sur votre situation financière, vos objectifs d’investissement et votre appétence au risque. Il pourra ainsi établir un plan d’investissement sur mesure. En matière de gestion d’investissements, il est crucial d’être sur la même longueur d’onde dès le départ.

7. Informez-vous sur le benchmark

Un rendement de 5% constitue-t-il une bonne performance ? Pour connaître la réponse à cette question, il est nécessaire de comparer ces 5% à un benchmark. C’est une référence réaliste à laquelle vous pouvez comparer les performances de votre gestion d’investissement. Généralement, le benchmark est un indice boursier.

Si le benchmark a progressé de 8% alors que votre gestionnaire ne vous a rapporté que 5%, vous pouvez qualifier sa performance de médiocre. À l’inverse : dans certains cas, ce rendement peut être une bonne performance de la part de votre gestionnaire.

vertrouwen

8. Ayez confiance

Tout le monde n’est pas capable de lâcher la bride. C’est pourquoi nous vous conseillons de faire confiance à votre gestionnaire et de lui accorder du temps une fois que vous l’aurez choisi pour partenaire et que la gestion aura commencé.

Contrôler chaque jour la valeur du portefeuille géré et vouloir modifier le plan d’investissement à la moindre contre-performance est souvent contreproductif. Essayez par conséquent de conserver une certaine distance et par exemple de ne consulter la valeur de votre portefeuille qu’une fois par semaine, voire une fois par mois. Laissez à un gestionnaire au moins trois ans pour prouver ses capacités et suivez périodiquement l’évolution du benchmark.

9. N’essayez pas de « timer » le marché

Le lien entre les meilleures et les pires séances boursières est indéniable. Si vous parvenez à mettre votre portefeuille à l’abri des premières et lui faire profiter des secondes, votre rendement va s’envoler.

Malheureusement, personne n’a de boule de cristal. Si vous pouvez avoir un coup de chance de temps en temps, il est impossible de prévoir correctement chaque rebond ou chute de la Bourse sur la durée. Mais vous pouvez investir progressivement. Un montant donné chaque mois, par exemple. Vous êtes ainsi moins sujet aux fluctuations des cours en Bourse.

10. Ne laissez pas trop au fisc

Informez-vous des éventuelles taxes dues sur la gestion de portefeuille. Certains investissements sont fiscalement plus avantageux que d’autres. Par exemple en donnant droit à une exonération partielle fantaisie précompte mobilier, ou à une réduction d’impôt.


Gestion d'Actifs chez BinckBank ?


Nous répondons aux 10 questions les plus fréquemment posées, comprises dans un infobox pratique.

Recevez le box chez vous, gratuit.


DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil d’investissement individuel ou une recommandation personnelle de la part de BinckBank. Tout investissement comporte des risques et votre investissement peut perdre de sa valeur. Vous trouverez de plus amples informations à ce propos en bas de cette page.

Pourquoi la gestion de portefeuille n’a jamais été aussi intéressante

La démocratisation de la gestion de portefeuille

Désormais, les investisseurs moyens aussi peuvent bénéficier de services de gestion de portefeuille. Un privilège qui était auparavant réservé aux plus fortunés. Cette évolution du marché a profondément modifié l’expérience de la gestion de portefeuille. Surtout grâce à l’arrivée des gestionnaires en ligne. Que faut-il savoir à ce propos ?

vergelijken-hero-2

La gestion de portefeuille traditionnelle sous pression

L’époque de l’argent facile est révolue pour les gestionnaires de portefeuilles traditionnels. Des évolutions technologiques novatrices modifient de plus en plus l’expérience de la gestion d’investissements. Une tendance qui vous garantit une offre concurrentielle intéressante au moment d’investir vos économies.

Des services de gestion de portefeuille à partir de 10.000 €

Depuis l’arrivée de gestionnaires en ligne sur le marché de la gestion de portefeuille, les seuils d’entrée ont considérablement baissé. Vous pouvez déjà bénéficier d’un tel service à partir de 10.000 €, voire moins. Il n’est plus nécessaire d’apporter un patrimoine de 100.000 €, voire parfois de plus de 500.000 €.

Investir ces économies : facile et pas cher

Les frais de la gestion de portefeuille ont également nettement baissé. Grâce à la numérisation, vous pouvez désormais investir vos économies à un coût relativement réduit. Un processus automatisé intelligent permet de se passer des conseillers financiers hors de prix sans perdre en efficacité.

Les services en ligne réduisent également le coût de la gestion. Les gestionnaires de fortune traditionnels sont incapables de proposer les tarifs pratiqués par les banques en ligne. Saviez-vous que pour la Gestion d'Actifs chez BinckBank, le coût total variera toujours entre 0,95% et 1,55% par an? Pas de suprises pour vous alors.

En quoi BinckBank propose-t-elle une gestion de portefeuille différente des autres banques ? Notre réponse, transparence à tout prix. Lisez plus.

Discipline

Les investisseurs ont tendance à courir derrière le marché. Souvent, vous savez ce que devriez faire, mais vous n’avez pas la discipline requise pour agir de manière adéquate. À présent que la gestion de portefeuille est accessible, vous pouvez plus aisément faire preuve de discipline dans vos investissements. Même quand vous ne disposez pas des connaissances ou du temps nécessaires.

Taux bas

Investir est plus que jamais devenu une nécessité dans notre environnement de taux bas. À présent qu’elle est à la portée de toutes les bourses, la gestion de portefeuille peut être un bon outil pour mieux vous préparer à votre retraite. Quand vous épargnez, votre patrimoine s’érode inéluctablement : les taux actuels génèrent un rendement négatif après inflation. La gestion de portefeuille peut être une alternative (fiscalement avantageuse) à la constitution de votre patrimoine. Attention : tout investissement comporte des risques.

Le taux d'intérêt sur votre carnet d'épargne est actuellement de 0,11% et la Banque Centrale Européenne vise une inflation légèrement inférieure à 2%. Le coût de la vie quotidienne augmente donc d'environ 2% chaque année. Ce tableau vous montre la perte du pouvoir d'achat que vous subissez en raison de la conjoncture économique actuelle :

Perte totale de pouvoir d'achat sur un carnet d'épargne de 100.000 €  
Après 5 ans  9.856,87 €
Après 10 ans 20.793,98 €
Après 20 ans 46.376,60 €
Après 30 ans 77.782, 98 €

Comme vous le voyez, la gestion de portefeuille est particulièrement intéressante dans les conditions actuelles. Surtout chez les fournisseurs en ligne, où vous ferez également des économies sur les coûts.

DISCLAIMER

Message à caractère commercial. Tout investissement comporte des risques, votre investissement peut perdre de sa valeur. Le traitement fiscal dépend de votre situation individuelle et peut évoluer à l’avenir. Vous trouverez de plus amples informations en bas de cette page.

Téléchargez le guide

Actions, obligations et/ou fonds ?
Négocier vous-même vos investissements ou faire appel à des services de Gestion d'Actifs d'experts ? Découvrez les avantages et les inconvénients de chaque forme d'investissement dans ce guide pratique.


Bedankt! U ontvangt de kortingscode binnenkort in uw mailbox.

Télécharger notre guide pratique

DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil d’investissement individuel ou une recommandation personnelle de réaliser des investissements donnés de la part de BinckBank.


Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement qui présente un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.


Les prestations de services Négocier et Gestion d’actifs sont soumises à des coûts et charges que vous pouvez consulter dans les listes de tarifs du Centre de documents sur www.binck.be.


Chaque fois que vous envisagez un placement dans le cadre du service Négocier, BinckBank vérifiera si celui-ci vous correspond sur la base des informations qu’il a récoltées relatives à vos connaissances et votre expérience des produits concernés. S’il s’avère que vous ne possédez pas les connaissances et une expérience suffisantes, ou si BinckBank n’a pas pu les évaluer, BinckBank vous avertira dans tous les cas.


Avant de vous donner accès au service Gestion d’Actifs, BinckBank évaluera la pertinence du service en fonction de vos connaissances et expérience, de vos préférences et de votre situation financière.