Les 6 meilleures stratégies d'investissement

Faites fructifier votre argent grâce à ces stratégies de placement

Téléchargez le guide

Si vous souhaitez investir avec succès, une bonne stratégie d'investissement est essentielle. Pourquoi investir dans des entreprises familiales? Quelle est la valeur ajoutée des holdings et des actions de valeur pour mon portefeuille ? Ce sont des questions que vous pouvez vous poser en tant que (futur) investisseur. BinckBank répond volontiers à ces questions dans un guide pratique. De cette manière, vous apprendrez également à investir avec les meilleures stratégies de placement.

Découvrez ici comment:


Vous souhaitez pacourir ces stratégies à votre aise ? Téléchargez les articles ici dans un guide pratique.

Pourquoi les entreprises familiales
offrent-elles une plus-value ?

Profitez de l’expertise supérieure des entrepreneurs familiaux

strategieen-hero-1

Si vous voulez réussir vos investissements, il est important de disposer d’une stratégie claire et performante. L’achat d’actions d’entreprises familiales est une méthode d’investissement qui s’est avérée très fructueuse par le passé.

Qu’est-ce qu’une entreprise familiale ?

L' Institut de l’entreprise familiale, ou IEF, révèle qu’une entreprise peut être considérée comme familiale dès lors qu’elle remplit les conditions suivantes :

  • Quelle que soit sa taille, une entreprise est familiale quand la majorité des droits de vote est entre les mains du fondateur ou du propriétaire et de sa famille.
  • Pour les entreprises cotées en Bourse, il suffit que la famille détienne au moins 25% des droits de vote.
  • Au moins un représentant de la famille doit être actif au sein du management ou du conseil d’administration.
Saviez-vous que les entreprises familiales réalisent 33% du PIB belge ?

Les performances historiques des entreprises familiales

On peut comprendre qu’il soit difficile pour un investisseur de définir une stratégie d’investissement efficace. Optez avant tout pour une stratégie qui vous convient. Une méthode d’investissement dans laquelle vous êtes à l’aise et qui a démontré à plusieurs reprises son efficacité par le passé.

Plusieurs études ont été menées sur les performances des entreprises familiales en Bourse. Ainsi l’étude « The CS Family 1000 en 2018 » concluait-elle qu’entre 2006 et début 2018, les entreprises familiales européennes ont surperformé de quelque 4,74% les actions non cotées en Bourse. Au Japon, la surperformance annuelle atteint même 7,43%.

Une autre étude de Nicolas Eugster et Dušan Isakov a demontré que les entreprises familiales ont enregistré un surcroît de rendement annuel de 2,8 et 7,1% par le passé.

Bien entendu, les rendements obtenus par le passé n’offrent aucune garantie pour l’avenir. Mais dans certains cas, ils peuvent en donner une indication. Tenez également compte du fait qu’il s’agit de rendements bruts, avant déduction des éventuels frais et charges. Chez BinckBank, vous retrouverez ces frais et charges dans la liste des tarifs du Centre de Documents.

Imaginez un instant que vous soyez à la tête de votre propre entreprise et que vous deviez recruter un nouveau collaborateur. Opterez-vous pour quelqu’un qui a causé de nombreux problèmes chez ses précédents employeurs ? Ou préférez-vous une personne qui a accumulé les succès avec ses collègues ? Nul doute que vous choisirez la deuxième option. En matière d’investissements aussi, vous pouvez tirer profit des performances passées. Vous optimiserez ainsi vos investissements.

Les entreprises familiales ont surperformé

Family-owned companies have outperformed non-family owned companies since 2006

Source: Thomson Reuters, Credit Suisse Research du The CS Family 1000 en 2018

Pourquoi les entreprises familiales se sont-elles montrées plus performantes par le passé ?


L’Institut de l’Entreprise Familiale ou l’IEF, vous enseigne qu’une entreprise peut être considérée comme une entreprise familiale si elle remplit les conditions suivantes :

  • Les intérêts des actionnaires et du management sont convergents. Les familles ne cherchent pas à maximiser leur chiffre d’affaires comme le font de nombreuses entreprises (car plus le chiffre d’affaires est élevé, plus les managers acquièrent bonus et prestige). Leur objectif est de maximiser la création de valeur. Et c’est également ce que veulent les investisseurs.
  • Les entreprises familiales prennent généralement moins de risques. Les entreprises familiales présentent un taux d’endettement moyen nettement plus faible que les autres entreprises.
  • Les actionnaires familiaux se concentrent sur le long terme. Ils osent prendre des décisions qui pèseront sur la rentabilité à court terme, mais dont ils récolteront les fruits à plus longue échéance.
  • Enfin, ces entreprises présentent souvent des marges plus élevées et une croissance plus rapide.

Value Square

Vous souhaiteriez investir dans des entreprises familiales, mais vous n’avez pas l’ambition de suivre régulièrement vos investissements ? L’achat d’un fonds d’investissement ou d’un Exchange-Traded Fund (ETF) peut apporter une solution. Le gestionnaire de fonds belge Value Square est fermement convaincu des avantages des entreprises familiales, et ses fonds investissent presque exclusivement dans les entreprises de ce type.

Et cette stratégie est payante, comme le révèle une étude annuelle que réalise ce gestionnaire de portefeuille gantois pour le journal d’affaires De Tijd. Chaque année, Value Square dresse le classement des entreprises belges qui ont créé le plus de valeur sur les dix années précédentes. Avec Melexis, Lotus Bakeries, VGP, Resilux, AB Inbev, Jensen-Group, Econocom et Colruyt, les entreprises familiales trustent huit des dix premières places.

meeste-waarde-fr

Source: De Tijd

Découvrez les entreprises familiales belges cotées en Bourse

Vous aimeriez investir en actions d’entreprises familiales individuelles ? Découvrez les principales entreprises familiales belges cotées en Bourse dans cette liste pratique :

 AB Inbev Euronav Melexis Sofina
Ackermans & van Haaren  Exmar Miko Solvac
 Barco Financière de Tubize Mithra Solvay
 Bekaert Floridienne Montea Ter Beke
 Bois Sauvage GBL Moury Construct Tessenderlo
 Brederode Greenyard Picanol Texaf
 CFE IBA Resilux UCB
Colruyt Immobel Roularta Van De Velde
Deceuninck Jensen-Group Sioen VGP
D'Ieteren Kinepolis Sipef Warehouses De Pauw
Econocom Group Lotus Bakeries Smartphoto group  
Vous souhaitez investir en entreprises familiales ?
Développez votre portefeuille d'investissement dès maintenant.
DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil individuel ou une recommandation personnelle d’exécuter certains investissements dans le chef de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement présentant un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.

Avant que vous procédiez à un investissement en actions, BinckBank jugera si cet investissement vous convient sur la base des informations récoltées au sujet de vos connaissances et votre expérience des actions. BinckBank vous avertira toujours si elle constate que vos connaissances et votre expérience ne sont pas suffisantes ou si BinckBank n’a pas été en mesure de les juger.

Des holdings comme pierres angulaires de votre portefeuille

Confiez la gestion de vos économies à des experts à des coûts réduits

strategieen-hero-2

Le holding ou société d’investissement est une société qui n’a pas d’autres activités que la gestion d’ actions d’une ou plusieurs autres sociétés. Il permet à l’investisseur d’obtenir une bonne diversification géographique et sectorielle à l’aide d’une seule action. Le holding s’assimile à un fonds d’investissement… sans les frais courants.

Que vous fassiez vos premiers pas en Bourse ou que vous ayez déjà accumulé une belle expérience, les holdings peuvent vous apporter une plus-value. Ce sont d’excellentes pierres angulaires pour chaque portefeuille. Des fondations solides sur lequel il est possible de construire.

Monoholdings et holdings diversifiés

On peut distinguer deux types de sociétés d’investissement : les monoholdings et les holdings diversifiés. Il est important de connaître la distinction pour réussir ses investissements.

Le monoholding est un véhicule financier qui n’investit que dans un seul actif sous-jacent. Pensez par exemple à KBC Ancora, à Solvac ou à la Financière de Tubize, qui investissent exclusivement dans KBC, Solvay et UCB.

Il est également possible d’investir dans des holdings diversifiés. Ce sont des sociétés d’investissement qui misent sur plusieurs entreprises. Elles offrent ainsi plusieurs avantages à leurs actionnaires. D’une part, ils peuvent profiter de l’expertise boursière de personnes qui ont une grande expérience du monde de l’investissement. D’autre part, certains holdings investissent également dans du private-equity, des entreprises non cotées en Bourse. Généralement, les investisseurs particuliers n’y ont pas accès.

Décote par rapport à la valeur intrinsèque

Autre caractéristique : les holdings s’échangent généralement moyennant une décote par rapport à leur valeur intrinsèque ou juste valeur. La société d’investissement vous permet par conséquent d’investir dans ses actifs sous-jacents à un coût inférieur à un investissement direct. La clé du succès en Bourse n’est-elle pas d’acheter au plus bas et de vendre au plus haut ?

"Success in the stock market is based on the principle of buying low and selling high. "
John Templeton

Vous pouvez calculer la valeur intrinsèque d’un holding comme suit : additionnez les liquidités de la société d’investissement à la valeur de son portefeuille, et soustrayez-en la dette du holding.

Si vous divisez ensuite la valeur intrinsèque par le cours de Bourse, vous obtenez la décote (ou, dans des cas exceptionnels, la prime) du holding. Pour les monoholdings, la décote moyenne historique fluctue aux alentours de 30%. Les holdings diversifiés présentent une décote moyenne d’environ 25%.

Avantages et inconvénients des holdings

En quoi les holdings peuvent-ils vous apporter une plus-value ? Les sociétés d’investissement recèlent quatre avantages majeurs pour les investisseurs :

  • Vous profitez du savoir-faire d’experts expérimentés ;
  • Vous pouvez acheter les actifs sous-jacents dans lesquels le holding est investi moyennant une décote ;
  • Vous avez également la possibilité d’investir dans des entreprises non cotées en Bourse ;
  • Historiquement, les holdings sont plus performants que le marché dans son ensemble.

Bien entendu, il faut être conscient du fait qu’en achetant des holdings, vous investissez une partie de votre patrimoine en actions. Votre patrimoine peut ainsi perdre sa valeur si les Bourses traversent une période de turbulences.

Holdings belges

Vous êtes convaincu que les holdings peuvent apporter une plus-value à votre portefeuille ? Voici les principaux holdings belges :


  Monoholdings Holdings diversifiés
Monoholdings Actif sous-jacent Holdings diversifiés
Iep Invest  Accentis  Ackermans & van Haaren
KBC Ancora  KBC  Bois Sauvage
Solvac  Solvay  Brederode
Financière de Tubize  UCB  Floridienne
     GBL
 Gimv
 Quest for Growth
 Sofina

Performances historiques des holdings diversifiés

Si vous observez les performances historiques des holdings belges diversifiés, vous remarquerez qu’ils n’ont cessé de battre le marché par le passé. Nous avons délibérément réduit le champ d’analyse aux holdings diversifiés – en excluant les monoholdings – parce qu’ils peuvent apporter une diversification immédiate. Idéal pour un investisseur comme vous.

Rendement annuel moyen Sur 3 ans Sur 5 ans Sur 10 ans
 Bel20  -0,22%  1,91%  4,34%
Holdings diversifiés*  8,87%  11,32% 8;30% 

*Pour calculer le rendement moyen des holdings belges diversifiés, nous avons fait abstraction du holding Quest for Growth. Quest for Growth étant une PRICAF publique, elle est obligée de distribuer au moins 80% des bénéfices réalisés sous la forme de dividendes. Ce tableau ne tient pas compte des dividendes ; les résultats auraient été biaisés.

Les holdings méritent une place dans le portefeuille de tout investisseur qui gère personnellement ses investissements. Comme vous pouvez le voir sur le tableau, les sociétés d’investissement belges se sont montrées très performantes ces dernières années.

Remarquez que nous n’avons pas tenu compte des dividendes que vous auriez perçus. Dans la pratique, le rendement annuel (et celui du Bel20) serait donc plus élevé. Bien entendu, les rendements obtenus par le passé n’offrent aucune garantie pour l’avenir. Mais ils constituent une indication des qualités des holdings cotés en Bourse.

Découvrez si investir en fonds de placement peut être intéressant pour vous.
En savoir plus.
DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil individuel ou une recommandation personnelle d’exécuter certains investissements dans le chef de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement présentant un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.

Avant que vous ne procédiez à un investissement en actions, BinckBank jugera si cet investissement vous convient sur la base des informations récoltées au sujet de vos connaissances et de votre expérience des actions. BinckBank vous avertira toujours si elle constate que vos connaissances et votre expérience ne sont pas suffisantes ou si BinckBank n’a pas été en mesure de les juger.

Les dividendes comme moteurs
de votre portefeuille d’investissement

Comment tirer des revenus périodiques de vos investissements ?

strategieen-hero-3

Le dividende est la portion du bénéfice que l’entreprise distribue à ses actionnaires. Une entreprise peut faire deux choses avec son bénéfice : le réinvestir pour continuer à développer ses activités, ou le distribuer à ses actionnaires sous la forme de dividendes. Généralement, les entreprises combinent les deux options.

C’est le conseil d’administration qui détermine si l’entreprise distribue ou non un dividende et à combien se monte celui-ci. Si vous devenez actionnaire de l’entreprise à la date ex-dividende, vous percevrez le dividende.

On a parfois tendance à sous-estimer l’importance des dividendes, et c’est regrettable. Le patrimoine d’un investisseur en actions ou en fonds peut s’étoffer de deux manières : sous l’effet de hausses des cours de Bourse, ou par le biais des dividendes. L’an dernier, les actions belges ont enregistré un rendement de dividende net moyen de quelque 2,4%. C’est près de 22 fois plus que ce que vous recevez chaque année sur votre compte d’épargne !


Saviez-vous qu'à long terme, les dividendes représentent environ 40% du bénéfice que vous réalisez sur vos investissements ? Vous en profiterez d’autant plus en réinvestissant systématiquement les dividendes perçus.

Types de dividendes

La plupart des entreprises versent un dividende en espèces. Si vous avez des actions belges en portefeuille, vous devrez ristourner un précompte mobilier de 30% de votre dividende brut à l’Etat. Vous percevrez le reste en liquide.


Grâce à l’accord de l’été, vous avez droit à une exonération du précompte mobilier belge à concurrence de la première tranche de 800 euros par personne. Vous pouvez ainsi récupérer jusqu’à 240 euros via votre déclaration fiscale.


Dans des cas plutôt exceptionnels, l’investisseur peut recevoir un dividende en actions. Vous ne percevez plus un montant en liquide, mais des actions de l’entreprise en question. Vous accroissez ainsi votre participation dans l’entreprise et profitez de manière optimale du rendement composé.

Enfin, vous pouvez également vous voir attribuer un dividende optionnel. Dans ce cas, c’est vous qui choisissez si vous voulez percevoir votre dividende en cash ou en actions.

Payout ratio

Vous aimeriez développer une stratégie d’investissement autour d’actions de dividende ? Il est important que les entreprises dans lesquelles vous investissez soient capables d’au moins maintenir leur dividende inchangé au cours des années à venir, et si possible de l’accroître chaque année.

Pour vous en assurer, observer le payout ratio. Ce ratio indique le pourcentage du bénéfice net qui est distribué aux actionnaires. Exemple : si le bénéfice par action s’élève à 2 euros et le dividende par action à 1 euro, le payout ratio de l’entreprise en question est de 50%.

Il est préférable d’éviter d’investir dans les entreprises dont le payout ratio est supérieur à 100%. Cela signifie que l’entreprise distribue plus d’argent à ses actionnaires qu’elle ne réalise de bénéfice. Cette situation n’est pas saine. Si l’entreprise ne parvient pas à accroître ses résultats, elle sera selon toute vraisemblance contrainte de réduire son dividende.

Aristocrates du dividende

Les aristocrates du dividende sont des entreprises qui portent une grande attention à leur politique de dividende. Elles cherchent avant tout à faire preuve de constance. Une entreprise peut se targuer du titre d’aristocrate du dividende quand elle a au moins maintenu inchangé et si possible accru son dividende chaque année pendant 25 ans. Si vous recherchez des entreprises de ce type, vous remarquerez qu’il s’agit surtout de grands noms de l’économie.

Des entreprises comme PepsiCo, McDonald’s, Procter & Gamble et Walmart vous sont sans doute familières. Ce sont toutes des aristocrates du dividende.

L’avantage des aristocrates du dividende est qu’elles ont enregistré d’excellentes performances par le passé. Les actions des aristocrates du dividende américaines ont enregistré un rendement annuel de quelque 16,6% ces dix dernières années, contre 15% pour le marché en général. C’est une stratégie simple qui a systématiquement surperformé le marché dans son ensemble par le passé.

Grafiek_DividendAristocraten

Source: simplysafedividends.com

Les rendements obtenus par le passé n’offre aucune garantie pour l’avenir.

Une source régulière de revenus

Les dividendes vous permettent de percevoir régulièrement des revenus de vos investissements. Par exemple, si vous décidez de vivre de vos investissements ou voulez percevoir des revenus périodiques pour couvrir d’autres dépenses, l’investissement en actions de dividende peut constituer une excellente stratégie.

Imaginez que vous ayez besoin de 2.500 euros par mois pour vivre confortablement, et que vous investissez dans des entreprises de dividende stable qui génèrent un rendement de dividende net moyen de 2,4%. Combien devez-vous investir pour vivre uniquement de vos dividendes ?

La bonne réponse à 1.250.000 euros. Cet exemple montre très bien l’intérêt des dividendes. Si vous vous concentrez sur vos objectifs à long terme et développez une stratégie d’investissement solide qui vous met à l’aise, vos investissements vous souriront.

"Do you know the only thing that gives me pleasure? It's to see my dividends coming in. "
John D. Rockefeller
Vous préferez faire gérer votre argent par un expert ?
Découvrez ici ce que la Gestion d'Actifs peut signifier pour vous.
DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil individuel ou une recommandation personnelle d’exécuter certains investissements dans le chef de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement présentant un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.

Investissez avec succès dans les actions de valeur
à l’aide de l’analyse fondamentale

Les atouts des actions sous-valorisées

strategieen-hero-4

Acheter des actions qui s’échangent sous leur juste valeur ou valeur intrinsèque : telle est la base du value investing, une des méthodes d’investissement les plus connues et les plus performantes. Elle a notamment fait la grandeur de superinvestisseurs comme Warren Buffett et Joel Greenblatt. Pourrons-nous bientôt vous ajouter à cette liste ?

Quand achèterez-vous ces chaussures que vous avez toujours désirées ? Aujourd’hui, à 300 euros, ou la semaine prochaine, pendant les soldes, à seulement 200 euros ? Les adeptes du value investing achètent leurs actions en soldes. Quand ils estiment que le cours de Bourse sous-estime la valeur de l’entreprise.

Analyse fondamentale

L'analyse fondamentale est un élément essentiel du value investing. À l’aide du bilan, du compte de résultats et du tableau des cash-flows (qui reprend les entrées et sorties réelles de liquidités), vous calculez différents ratios financiers. Vous déterminez ainsi si l’action est sous-valorisée, se traite à sa juste valeur ou est trop chère.

Parmi les ratios les plus utilisés, citons notamment le cours/bénéfice, le cours/valeur comptable, le cours/cash-flows et la rentabilité sur fonds propres (ROE). Quand vous recherchez ou calculez vous-même ces ratios, il est très important de ne pas se limiter à un seul paramètre. Votre décision d’investissement ne doit pas dépendre d’un seul ou de quelques ratios. Plus vous recueillez d’informations, mieux c’est.

Vous devez également avoir conscience du fait que tous les secteurs ne sont pas valorisés de la même manière. Ainsi les constructeurs automobiles affichent-ils souvent des valorisations très basses selon les ratios financiers, alors que les entreprises technologiques sont plus chères suivant les mêmes critères. Par conséquent, comparez toujours la valorisation d’une autre entreprise à celle de ses concurrentes.

Calculer la valeur intrinsèque

Le calcul de la valeur intrinsèque ou juste valeur d’une entreprise est un exercice complexe qui requiert pas mal de travail. Vous pouvez notamment calculer la juste valeur d’une action à l’aide de la méthode des cash-flows actualisés, ou DCF (pour Discounted Cash Flow). Pour cela, vous avez besoin des free cash-flows futurs et du coût moyen pondéré du capital ou WACC (Weighted Average Cost of Capital).


Saviez-vous que des analystes utilisent souvent la méthode des cash-flows actualisés pour fixer leur objectif de cours ?

Pour commencer, vous faites une estimation des futurs free cash-flows (FCF). Les free cash-flows sont les liquidités que génère une entreprise. Vous obtenez les FCF en faisant la somme du bénéfice des activités opérationnelles après impôts et des amortissements, puis en réduisant ce montant des investissements en immobilisations et en actifs circulants. Vous prévoyez ainsi les free cash-flows pour les cinq prochaines années.

Il est important de comprendre que les free cash-flows sont différents du bénéfice net. Le bénéfice net, par exemple, tient également compte des charges comptables qui ne provoquent pas de sortie de liquidités. Pensez aux amortissements d’un immeuble.

Quand vous avez estimé les free cash-flows pour les cinq prochaines années, il est important d’en calculer la valeur aujourd’hui. Car les free cash-flows dans cinq ans n’ont pas la même valeur aujourd’hui. L’inflation, notamment, va éroder la valeur des futurs free cash-flows.

Dans la méthode des cash-flows actualisés, on utilise le coût moyen pondéré du capital ou WACC (Weighted Average Cost of Capital) comme facteur d’actualisation. Le WACC exprime le coût des fonds propres et de l’endettement d’une entreprise. Vous pouvez souvent le retrouver en ligne.

Quand vous avez déterminé les free cash-flows attendus et le WACC, vous pouvez calculer la valeur intrinsèque :

formule_intrinsieke_waarde

À présent que vous avez calculé la juste valeur de l’action, vous pouvez la comparer au cours actuel. Si la valeur intrinsèque que vous avez calculée est supérieure au cours de Bourse, l’action est sous-valorisée.

Remarquez qu’il est difficile d’estimer les futurs free cash-flows d’une entreprise. Par définition, l’avenir est incertain. C’est pourquoi vous avez toujours intérêt à garder une marge de sécurité.

On recommande généralement de travailler avec une marge de sécurité de 30%. Par exemple, si vous avez calculé une valeur intrinsèque de 100 euros pour une action, vous dépenserez au maximum 70%, soit 70 euros, pour l’acquérir. En d’autres termes : vous trouverez l’action intéressante si le cours de Bourse ne dépasse pas 70 euros.

Apprendre étape par étape à calculer la valeur intrinsèque d’une action ? Retrouvez ici les secrets de la méthode des cash-flows actualisés.

Vérifier pourquoi l’action est sous-valorisée ou survalorisée

Vous avez trouvé un produit d’investissement bon marché d’un point de vue fondamental ? C’est très bien. Mais il est important d’identifier la cause possible de cette sous-valorisation. Il peut très bien y avoir une raison pour laquelle l’action se négocie à un prix aussi bas. Peut-être les autres investisseurs voient-ils quelque chose qui vous échappe ? Veillez toujours à faire votre travail d’analyse.

D’autre part, il est parfois justifié de payer un prix légèrement plus élevé pour une action. Pensez par exemple à un management particulièrement compétent, ou à une entreprise qui dispose d’un avantage concurrentiel net par rapport à ses concurrents.

Performance historique du value investing

On sait de manière générale que les actions de valeur se sont montrées plus performantes que le marché dans son ensemble par le passé. Ainsi James P. O’Shaugnessey referme-t-il son livre « What Works on Wall Street » en rappelant que par le passé, les 10% d’actions les moins chères selon les ratios cours/bénéfice et cours/valeur comptable ont surperformé le marché dans son ensemble de respectivement 5,03% et 2,35% par an.

Vous n’avez pas l’ambition de rechercher des actions sous-valorisées ? Vous pouvez également investir selon cette stratégie efficace via des fonds de placement ou des ETF. Depuis 1999, le MSCI World Enhanced Value Index a enregistré une surperformance annuelle de 2,57% par rapport à son benchmark.

Remarquez que les rendements obtenus par le passé n’offrent aucune garantie pour le futur. Et que tout investissement comporte des risques.

MSCI World Enhanced Value grafiek

Source: www.msci.com

Vous voulez investir dans des actions de valeur ?


Commencez ici.


Disclaimer

Cet article ne constitue pas un conseil individuel ou une recommandation personnelle d’exécuter certains investissements dans le chef de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement présentant un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.

Faites fructifier votre portefeuille
avec les actions de croissance

Vous voulez investir dans la croissance de l’économie ? Suivez le guide…

strategieen-hero-5

En achetant des actions de croissance, vous investissez dans des entreprises qui, comme le nom le suggère, enregistrent une forte croissance. Il s’agit généralement d’entreprises jeunes, relativement petites, qui proposent des produits très innovants. Tout investisseur rêve découvrir les Apple et Amazon de demain. Réussirez-vous à dénicher « the next big thing » ?

Vous attendez de vos actions de croissance qu’elles croissent à un rythme nettement plus soutenu que le marché dans son ensemble. Souvent, il s’agit d’entreprises qui opèrent sur un marché prometteur. Pensez par exemple aux entreprises actives dans l’intelligence artificielle.

Une autre caractéristique des actions de croissance est qu’elles ne distribuent que des dividendes réduits – quand elles en distribuent. Ces entreprises préfèrent en effet réinvestir dans leurs activités la majeure partie des bénéfices qu’elles réalisent. Les investisseurs en actions de croissance tireront donc leur rendement des hausses des cours de Bourse.

La valorisation des actions de croissance

Si vous voulez investir en actions de croissance, vous remarquez qu’elles sont généralement assez chères selon les ratios financiers traditionnels comme le rapport cours/bénéfice ou cours/valeur boursière. L’explication réside dans le fait que ces ratios ne tiennent pas compte de la future croissance. Or c’est précisément ce sur quoi se concentre l’investisseur en actions de croissance. Comment éviter de payer trop cher une action de croissance ? Observez le ratio PEG.

Le ratio PEG est comparable au ratio cours/bénéfice. Sauf que ce critère de valorisation tient également compte de la future croissance. Vous pouvez calculer le ratio PEG en divisant le ratio cours/bénéfice par la croissance annuelle attendue. Plus la valeur que vous obtenez est faible, plus l’action aura la valorisation attrayante. Généralement, une action dont le ratio PEG est inférieur à 1 est considérée comme intéressante.

Investissez dans les pays émergents

Vous voulez investir dans des entreprises qui opèrent dans des pays qui enregistrent une plus forte croissance que les économies déjà très développées, comme les économies américaine et européenne ? Un investissement dans les marchés émergents constitue une bonne solution. Vous pouvez le faire en investissant dans des actions individuelles, en fonds d’investissement et en ETF’s.

Quand vous investissez sur les marchés émergents, vous investissez dans des pays qui sont encore en plein développement. Pensez par exemple aux pays BRICS : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. Dans la mesure où ces pays ne sont pas encore totalement développés, un investissement sur les marchés émergents est légèrement plus risqué. Vous serez confronté à une volatilité accrue. Mais ceux qui ont investi dans la future croissance en ont été récompensés par le passé. Depuis 2000, les marchés émergents affichent une surperformance annuelle de 3,48% par rapport au marché dans son ensemble (MSCI World). Remarquez cependant que les rendements historiques n’offrent aucune garantie pour l’avenir.

Prestatie emerging markets versus MSCI World
Source: MSCI.com

Dix règles à suivre pour réussir ses investissements en actions de croissance

Vous voulez investir en actions de croissance ? Ces dix conseils vous permettront de prendre de meilleures décisions d’investissement :

  1. Concentrez-vous sur les entreprises qui dégagent des marges élevées. Plus la marge bénéficiaire est élevée, plus une entreprise parvient à tirer de bénéfices de chaque euro de produits ou de services qu’elle vend.
  2. Diversifiez. Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier. Diversifiez vos investissements sur plusieurs actions de croissance.
  3. Soyez attentif au rendement sur fonds propres (ROE). Le ROE est un critère important pour tout investisseur. Plus le ROE est élevé, plus l’entreprise parvient à tirer de bénéfices sur le capital investi par ses actionnaires.
  4. Cut your losses, let your profits run. Déterminez à l’avance la perte maximale que vous acceptez d’essuyer sur chaque investissement. Ne laissez pas vos pertes s’accumuler, et conservez soigneusement vos actions gagnantes. Un employeur ne cherche-t-il pas à garder ses meilleurs collaborateurs ?
  5. Calculez le ratio PEG. N’achetez que les actions de croissance dont le ratio PEG ne dépasse pas 1.
  6. Achetez des entreprises qui présentent un avantage concurrentiel durable. Privilégiez les entreprises qui parviennent à se distinguer durablement de la concurrence.
  7. Inspirez-vous d’autres investisseurs. Ne cherchez pas à réinventer l’eau chaude. Vous apprendrez les finesses de l’investissement dans des articles, livres, vidéos, etc.
  8. Observez la croissance historique des bénéfices de l’entreprise. Quelle croissance l’entreprise a-t-elle enregistrée ces dernières années ? Observez la croissance de bénéfice sur cinq ou dix ans.
  9. Évaluez la demande future. Selon vous, comment la demande du produit de l’entreprise va-t-elle évoluer au cours des années à venir ?
  10. Concentrez-vous sur la qualité. Quality matters. Achetez les entreprises qui enregistrent la croissance la plus rapide et fournissent des produits et services de qualité à vos clients. Dans ce domaine, les compétences du management sont essentielles.

Vous êtes prêts à investir dans des actions de croissance ?


Disclaimer

Cet article ne constitue pas un conseil individuel ou une recommandation personnelle d’exécuter certains investissements dans le chef de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement présentant un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.

Découvrez les clefs du succès
des investisseurs actifs

Damez le pion aux autres investisseurs grâce au daytraiding

strategieen-hero-6

Si vous êtes un daytrader ou un investisseur actif, vous suivez les marchés financiers de très près. Vous procédez régulièrement à plusieurs transactions par jour. Généralement, vous ne conservez vos positions en portefeuille que pendant une période très courte. Vous essayez de damer le pion aux autres investisseurs par votre vitesse de réaction et votre compréhension des facteurs techniques.

Analyse technique

En matière d’investissements, on peut distinguer deux types d’analyse : l’analyse fondamentale et l’analyse technique. Les partisans de l’investissement dans la « valeur », ou value investing, font surtout appel à l’analyse fondamentale. Ce n’est pas le cas des daytraders. Eux estiment que toutes les informations fondamentales sont déjà intégrées dans les cours, et préfèrent l’analyse technique.

Les daytraders ne tiennent pas compte des chiffres sous-jacents (bénéfice, valeur comptable, cash-flows, etc.) de l’entreprise. Ils observent les figures récurrentes dans l’évolution du cours des titres et essaient de prédire l’évolution d’une action à court terme à l’aide des cours passés.

Les investisseurs actifs utilisent par conséquent énormément de graphiques. Ils tentent d’y identifier des figures ou des tendances données. Il existe des centaines d’indicateurs et modèles sur lesquels vous pouvez vous baser. Veillez par conséquent à bien vous préparer avant de commencer à investir de manière active. Approfondissez le sujet avec un mentor, en regardant des vidéos ou en lisant des ouvrages de référence.

Investir dans le momentum

Ceux qui investissent dans le momentum surfent sur les tendances. Ils laissent la tendance du cours dicter leurs décisions d’investissement. Ils investissent en actions qui se sont montrées performantes en Bourse ces six à douze derniers mois. Ils sont persuadés que ses actions poursuivront sur leur élan au cours des mois à venir. À l’inverse, les actions en baisse continueront à susciter le même sentiment négatif au cours des mois à venir.


"The trend is your friend."
Jason Zweig

L’investissement dans le momentum a largement porté ses fruits par le passé. Si vous aviez investi dans un fonds d’investissement ou un ETF qui copiait l’évolution de l’indice MSCI World Momentum en 1994, vous auriez enregistré aujourd’hui un rendement brut annuel de quelque 10,99%. C’est 3,51% de mieux que le MSCI World Index classique. Tenez cependant du compte du fait qu’il s’agit d’un rendement brut, avant déduction des éventuels frais et charges. Chez BinckBank, ces frais et charges figurent dans la la liste des tarifs du Centre de Documents.

MSCI World Momentum

Source: www.msci.com

Les rendements obtenus par le passé ne constituent pas une garantie pour l’avenir. Tout investissement en actions comporte des risques. Votre capital peut perdre de sa valeur.

Levier

Les investisseurs actifs peuvent également opérer avec un levier, ou leverage. C’est notamment possible en investissant dans des produits d’investissement comme les turbos ou sprinters. Avec un levier, la valeur de votre investissement va augmenter ou baisser beaucoup plus vite qu’avec un produit classique.

Imaginez par exemple que vous achetiez un turbo sur une action assortie d’un levier de 3. Votre investissement subira des fluctuations trois fois plus amples que l’actif sous-jacent. Si le cours de l’action gagne 5%, votre investissement s’appréciera de 15%.

Remarquez que ces produits comportent de nombreux risques supplémentaires. Ils ne sont certainement pas recommandés aux débutants. Car le levier peut également se retourner contre vous très rapidement. C’est l’une des raisons pour lesquelles à peine 5 à 10% des daytraders réalisent des bénéfices. Ces chiffres sont très mauvais. Faites preuve de prudence, et sachez ce que vous faites quand vous investissez avec un levier. Si vous êtes seulement en phase d’apprentissage, il est préférable de vous en tenir à des produits d’investissement sans levier.

Produits dérivés

Les daytraders utilisent régulièrement des produits dérivés. Pensez notamment aux futures, options, warrants et aux turbos déjà mentionnés.

Les options, en particulier, peuvent apporter une plus-value à votre portefeuille. En achetant une option call, vous acquérez le droit d’acheter l’actif sous-jacent à un prix fixé dans le futur. Vous espérez donc que le cours de cet actif va augmenter après avoir acheté l’option. Si le cours de la valeur sous-jacente ne surpasse pas le prix d’exercice, vous n’exercerez pas l’option.

L’option put vous donne le droit de vendre l’actif sous-jacent jusqu’à l’échéance à un prix fixé à l’avance. Vous pouvez utiliser des options put comme une sorte d’assurance pour vos investissements. Si vous possédez de nombreux instruments financiers et que les Bourses baissent, votre portefeuille d’investissement perdra de sa valeur. Mais vous enregistrerez simultanément une belle plus-value sur les options put que vous avez achetées. Vous pouvez de cette manière limiter les dégâts en période boursière défavorable.

Vous pouvez acheter des options, mais aussi en émettre. Vous percevez alors la prime que vous verse l’acheteur de l’option. Contrairement à l’acheteur de l’option, vous n’avez pas un droit, mais une obligation. C’est l’acheteur qui détermine si l’option est exercée ou pas.

Disclaimer

Cet article ne constitue pas un conseil individuel ou une recommandation personnelle d’exécuter certains investissements dans le chef de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement présentant un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.

Téléchargez le guide

Découvrez les 6 meilleurs stratégies d'investissement de tous les temps en lisons ce guide pratique

Bedankt! U ontvangt de kortingscode binnenkort in uw mailbox.

Téléchargez notre guide pratique

DISCLAIMER

Cet article ne constitue pas un conseil d’investissement individuel ou une recommandation personnelle de réaliser des investissements donnés de la part de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On considère généralement qu’un investissement qui présente un rendement attendu plus élevé est aussi plus risqué.

Les prestations de services Négocier et Gestion d’actifs sont soumises à des coûts et charges que vous pouvez consulter dans les listes de tarifs du Centre de documents sur www.binck.be.

Chaque fois que vous envisagez un placement dans le cadre du service Gestion d’actifs, BinckBank vérifiera si celui-ci vous correspond sur la base des informations qu’il a récoltées relatives à vos connaissances et votre expérience des produits concernés. S’il s’avère que vous ne possédez pas les connaissances et une expérience suffisantes, ou si BinckBank n’a pas pu les évaluer, BinckBank vous avertira dans tous les cas.

Avant de vous donner accès au service Gestion d’actifs, BinckBank évaluera la pertinence du service en fonction de vos connaissances et expérience, de vos préférences et de votre situation financière.