Comment la stratégie collar peut aider avec votre protective put

Écrit par Luc Van Hof | 5 minutes

Married put <3 la stratégie collar

Pour protéger une action, un married put peut aider. Pour le financer, la stratégie collar est un choix possible. L'expert Luc Van Hof vous l'explique.
Vous ne devinez toujours pas pourquoi vous auriez intérêt à utiliser cette stratégie ? Lisez donc le dossier « pourquoi choisir des options » et découvrez ce que les options peuvent (r)apporter à votre portefeuille.

La stratégie collar en quelques mots

Une stratégie d'options dite « collar » consiste à effectuer deux opérations simultanément : émettre une option call et acheter une option put pour (généralement) 100 actions qu'on détient en portefeuille (on parle ainsi d'un put long). Acheter une option put sur la base d'actions détenues en portefeuille élimine le risque auquel on s'expose si le cours de l'action passe sous le prix d'exercice du put, alors qu'émettre une option call limite le gain maximal des actions au-dessus du prix d'exercice du call. Émettre une option call réduit les coûts de l'achat d'une option put. Si cette stratégie est bien exécutée, le call short peut couvrir les coûts totaux de l'achat de l'option put, ce qui réduit le risque de la position en actions sans payer de « prime d'assurance » pour cette couverture.

Si le collar peut être engagé pour une prime, le véritable « coût » de cette stratégie est la disparition du bénéfice si le cours de l'action progresse considérablement. C'est pour cette raison que certains investisseurs préfèrent appliquer cette stratégie collar lorsque les actions qu'ils détiennent en portefeuille ont déjà progressé considérablement.

Quelles sont les caractéristiques de cette stratégie ?

Gain maximal :
Collar-crédit : [(prix d'exercice du call short - prix d'achat de l'action) + crédit] x 100 (le nombre de valeurs sous-jacentes. Elles sont généralement au nombre de 100, mais ce n’est donc pas toujours le cas).
Collar-débit : [(prix d'exercice du call short - prix d'achat de l'action) - débit] x 100

Perte maximale :
Collar-crédit : [(prix d'achat de l'action - prix d'exercice du put long) + crédit] x 100
Collar-débit : [(prix d'achat de l'action - prix d'exercice du put long) + débit] x 100

Break-even à l'expiration : 
Collar-crédit : prix d'achat de l'action - crédit
Collar-débit : prix d'achat de l'action + débit

Probabilité de gain estimée: La probabilité de gain dépend du moment où le collar est mis en place et du prix d'achat originel des actions. Par exemple, si le « prix break-even » de la stratégie collar est inférieur au prix d'exercice du put long, la probabilité de gain est de 100 %. Dans ce cas, le put long assure en effet que les actions seront vendues à un montant supérieur au prix d'achat originel.

Position après l'expiration : Si le call short est « in the money » à l'expiration, l'investisseur est obligé de livrer les 100 actions et il vend donc les actions qu'il détient au prix d'exercice du call.

Si le put long est « in the money » à l'expiration, le put sera exercé automatiquement avec -100 actions. Mais comme on détient déjà les 100 actions, l'exercice de l'option put débouche sur la vente des actions au prix d'exercice du put.

Risque relatif à l’obligation de livraison: Si le call short est « in the money » avant l’expiration, l’investisseur court le risque de devoir livrer 100 actions et donc les vendre effectivement au prix d'exercice du call.

Expliquons-le avec des chiffres : un exemple de calcul

Prix d'achat originel de l'action : 150 €
Options appliquées : put long 145 pour 5,00 € ; call short 155 pour 5,66 €
Solde reçu : 5,66 € reçus - 5,00 € payés : 0,66 €
Prix break-even : 150 € prix d'achat de l'action - 0,66 € collar-crédit= 149,34 €

Le graphique suivant indique les gains et pertes maximums pour cette position à la date d'expiration : (source: Capital Hedge)

Stratégie collar

Explication

Comme nous le voyons ici, le crédit reçu en raison du collar (= somme des primes) conduit à un prix break-even inférieur au prix d'achat des actions.

Ce que vous devez garder à l’esprit concernant les collars :

  • Un collar est mis en place en émettant une option call et en achetant une option put pour (généralement) 100 actions. Si cette stratégie est bien exécutée, un collar peut être engagé avec un crédit (= addition des primes).
  • Un collar réduit la perte maximale d'un investissement en actions, mais cette protection se « paie » au prix de la limitation du gain maximal des actions.
  • Le gain maximal est égal à :
    • Collar-crédit : [(prix d'exercice du call short - prix d'achat de l'action) + crédit] x 100
    • Collar-débit : [(prix d'exercice du call short - prix d'achat de l'action) - débit] x 100
  • La perte maximale est égale à :
    • Collar-crédit : [(prix d'achat de l'action - prix d'exercice du put long) + crédit] x 100
    • Collar-débit : [(prix d'achat de l'action - prix d'exercice du put long) + débit] x 100
  • Lorsqu'un collar est engagé au moment où la position en actions est largement bénéficiaire, il est possible de le mettre en place de telle sorte qu'un gain soit assuré à l'expiration.
  • Pour clôturer un collar avant l'expiration, l'investisseur peut simultanément vendre le put long et racheter le call short.
  • Pour conclure, il est toujours recommandé d’avoir une connaissance suffisante du fonctionnement et des risques de ce produit d’investissement.

Comme vous le voyez, vous pouvez exploiter les options de multiples façons. Le principal est de savoir clairement ce que vous voulez obtenir en investissant dans ce type d'instruments et que vous soyez conscient des risques et frais qui y sont liés. C'est à ces conditions qu'il peut être intéressant de se lancer dans le négoce d'options.

 

Saviez-vous d'ailleurs que les options ne sont pas soumises à la taxe de bourse ? Des frais moindres, c'est autant de rendement potentiel qui ne sera pas écrémé.

Curieux de savoir plus? Découvrez les articles suivants:


Vous souhaitez en savoir plus ? Ou vous avez encore des questions ? Avec le compte gratuit Négocier chez Binck vous pouvez travailler avec un portefeuille simulé. Testez une stratégie et tirez des enseignements de vos succès et échecs. Et ensuite seulement, appliquez-la à votre portefeuille réel.

Auteur

Luc Van Hof

Luc Van Hof commence sa carrière comme consultant financier chez Deloitte avant de travailler pour la Commission européenne (où il gère un portefeuille de plus de 2 milliards d'euros de produits dérivés).

Il part ensuite travailler à Londres pour de grands noms de la finance comme Bankers Trust International et Morgan Stanley.

Aujourd'hui, Luc dirige la firme Capital Hedge, qui donne des conseils en stratégies d'investissement alternatives.

AVERTISSEMENT
Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de BinckBank.

Avant d’effectuer un investissement, BinckBank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. BinckBank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si BinckBank n’a pas pu les évaluer.

Tout investissement comporte des risques. De manière générale, un investissement offrant une perspective de rendement élevé comporte des risques élevés.

Le traitement fiscal dépend des circonstances individuelles d'un client et peut être sujet à modifications à l'avenir.

Nos services s'accompagnent de frais et de charges que vous pouvez consulter dans la Liste des tarifs.

Vous trouverez toutes les informations utiles et prescrites par la loi dans le Centre Documents.

Ces articles pourraient vous intéresser