Investir durable

Écrit par Hans Oudshoorn | 5 minutes

Le président américain Joe Biden a signé un décret par lequel les États-Unis réintègrent l'Accord de Paris sur le climat. Au grand soulagement de nombreux Américains, climatologues, décideurs politiques et citoyens du monde. Biden ambitionne de déclencher une révolution de l'énergie propre avec 2000 milliards de dollars d'investissements qui créeront des millions d'emplois. Remarquable : c'est la première fois que le climat joue un rôle aussi important dans les élections américaines et qu'il figure en bonne place sur l'agenda. Après la Chine, les États-Unis sont le plus grand émetteur de CO2 au monde. Avec le retour des Américains à bord, l'impact positif potentiel est grand.

Le débat économique et social sur la durabilité est plus que jamais d'actualité. Y compris dans le monde de l'investissement. Vous pouvez contribuer à un monde meilleur en installant des panneaux solaires sur votre toit, mais vous pouvez aussi investir votre argent dans une entreprise qui les fabrique. L'investissement durable, donc.

Qu'est-ce que la durabilité (l'investissement durable) ?

Qu'il s'agisse de l'énergie que vous consommez, des bananes que vous mangez ou des vêtements que vous portez, presque tout peut être durable de nos jours. Vous pouvez donc également investir dans une entreprise durable. Mais qu'est-ce qui est durable ? En résumé : tout ce qui empêche que les problèmes soient transférés aux générations futures ou à la nature et/ou à des groupes de population.

Investir dans des entreprises durables ne peut donc pas seulement être synonyme de rendement financier, mais aussi de rendement social et écologique. Deux raisons importantes pour les investisseurs d'investir dans ce secteur. En plus du profit des actionnaires, les entreprises durables s'intéressent à deux autres domaines fondés sur les trois P.

Les trois P : People, Planet, Profit

La question se pose maintenant de savoir ce que cela signifie pour les entreprises de construire leurs opérations et leur modèle commercial sur ces trois piliers. Tout d'abord, cela suppose qu'une entreprise implique la population locale (les gens) lorsqu'elle s'établit dans un pays. Les personnes ont plus de chances d'avoir la possibilité de travailler pour l'entreprise dans de meilleures conditions de travail. La société fournit également de bonnes infrastructures sur le site, des écoles à l'approvisionnement en eau potable..

L'entreprise réfléchit-elle aux meilleures options pour la planète ? Par exemple, l'entreprise utilise-t-elle des emballages biodégradables ? Les employés prennent-ils le train ou existe-t-il un plan vélo pour le personnel ? L'optimisation du canal de distribution pour consommer moins d'énergie relève également de cette dimension. Tout comme l'utilisation de sources d'énergie alternatives ou d'interrupteurs automatiques. Bref, tout pour une planète vivable. Maintenant et à l'avenir.

Le dernier pilier, le profit, ne s'exprime pas seulement en euros, mais aussi, par exemple, en air pur ou en salaire équitable pour le producteur de bananes ou encore en ressources financières pour le caféiculteur afin de développer son activité.

Plus une entreprise obtient un score élevé sur les trois P, plus elle est durable.

Critères ESG

Dans la foulée des trois « P », le monde de l'investissement évoque souvent les normes « ESG » au lieu de « durabilité ». C'est l'acronyme d'Environment, Social & Governance. Les entreprises qui opèrent selon ces critères sont engagées dans un traitement respectueux de la planète (environnement), des animaux et des êtres humains, et la bonne gouvernance d'entreprise. De la réduction des émissions de CO2 à l'élimination du travail des enfants, ces préoccupations sont prises en compte dans la sélection et la gestion des participations dans les entreprises.

Il existe différents indices, dont le STOXX® Global ESG Leaders, qui regroupe les entreprises les plus performantes selon les critères ESG. Il existe également un classement au niveau des pays basé sur ces critères.

Investissement durable : moins de profits ?

C'est bien beau les idées durables, mais comment produisent-elles un rendement pour l'investisseur? C’est vrai, l'investissement durable a une image un peu terne. Nombre d'investisseurs pensent encore que cette catégorie d'investissement leur rapportera moins que les entreprises non durables.

TÀ tort. Une  étude  de Harvard révèle que l'investissement durable rapporte même plus que l'investissement non durable. Entre 1993 et 2011, l'université a enquêté sur 180 entreprises. Leur conclusion : les résultats financiers et les retours sur investissement des entreprises qui ont intégré la durabilité dans leur stratégie et leur culture d'entreprise sont nettement meilleurs. La différence annuelle avec les entreprises non durables s'élève à 4,8%. L'investissement durable ne contribue pas seulement à un monde durable, mais aussi à un enrichissement.


La valeur de votre investissement peut fluctuer. Les performances passées ne sont pas gages de résultats futurs.

Un marché en croissance rapide

Ces dernières années, une attention accrue (et justifiée) a été portée à ce marché en forte croissance. Alors qu’en Belgique l’actif investi dans le durable en 1995 totalisait seulement 8,9 millions d’euros, ce chiffre s’était hissé en 2019 à 48,6 milliards d’euros, selon une étude de Milieurapport Vlaanderen (MIRA).

Et cette tendance se poursuit : au premier semestre 2019, les investisseurs ont investi presque autant dans le durable que sur l’ensemble de l’année 2018 (38 milliards d’euros), selon Morningstar. À l’échelle mondiale, le patrimoine investi via les mandats ESG progresse aussi de manière considérable.Les mandats sont d’importantes sommes d’argent provenant notamment de compagnies d’assurance ou de fonds de pension et confiées à des gestionnaires de patrimoine.

Construire un patrimoine durable ?/h3>

Vous pouvez bien sûr acheter des actions Solvay, Beyond Meat ou Cofinimmo. Toutefois, il est généralement plus risqué d'investir dans des actions individuelles que dans un portefeuille diversifié, par exemple par le biais d'un fonds commun de placement ou d'un ETF. L'investissement durable et la constitution d'un capital durable à long terme peuvent être obtenus assez facilement grâce à des solutions largement répandues. Le choix est vaste aujourd'hui, mais au cours de ma recherche, j'ai personnellement découvert deux outils relativement nouveaux mais efficaces pour investir en bonne conscience :  Amundi Index MSCI World SRI UCITS ETF DR en de Xtrackers ESG MSCI World UCITS ETF 1C.

Ces deux ETF investissent dans des actions mondiales de moyenne et grande capitalisation qui obtiennent un score élevé en matière de durabilité et dont l'empreinte carbone est plus faible que celle de leurs homologues du secteur. En bref, les deux ETF regroupent des entreprises qui obtiennent de bons résultats aux critères ESG évoqués plus haut. Dans l'ensemble, les deux ETF reçoivent cinq globes, le score maximum du Morningstar Sustainability Rating™.

L'ETF Amundi investit physiquement dans 392 sociétés réparties dans 23 pays, est coté en euros, coûte 0,18% brut par an et est négociable sur Euronext Paris. L'ETF Xtrackers investit physiquement dans 642 entreprises réparties dans 24 pays, est coté en dollars, a un coût annuel brut de 0,20% et est négociable en Bourse allemande (Xetra). Parmi les enseignes connues dans lesquelles les deux ETF investissent, citons Microsoft, Home Depot et Tesla.

L'objectif des deux ETF n'est pas de battre leur indice de référence, MSCI World ESG Leaders Low Carbon ex Tobacco Involvement 5% Index, mais de le suivre. Le dividende, environ 2% par an pour les deux ETF, est automatiquement réinvesti.

Et les principaux risques ? Il y a, bien sûr, un risque de marché. Si les marchés financiers sont sous pression, l'impact sera perceptible. Il existe également un risque de change. Le tracker de l'indice Amundi est coté en euros, mais contient de nombreuses sociétés étrangères. Il en va de même pour l'ETF Xtrackers dollar. Si vous voulez en savoir plus sur les ETF en général, cliqueici.

En bref, les ETF sont intéressants pour les investisseurs à long terme qui peuvent et veulent supporter le risque lié aux actions et qui veulent faire de la place dans leur portefeuille aux entreprises ayant un profil de durabilité supérieur à la moyenne. Vous voulez en savoir plus ? Cliquez icipour plus d'informations sur l'ETF Amundi et icipour l'ETF Xtrackers.


Investir comporte des risques, votre investissement peut perdre sa valeur. Plus d’informations au bas de cette page.

Partagez cet article:

Auteur

Hans Oudshoorn

Hans Oudshoorn est formateur en investissements chez BinckBank. Il est coauteur de « Beleggen voor Dummies » (Investir pour les Nuls) et chroniqueur chez notamment DFT, FiscAlert et NRC Handelsblad. Vous pouvez également le suivre sur Twitter via @HansOudshoorn.

AVERTISSEMENT

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de BinckBank. Avant d’effectuer un investissement, BinckBank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. BinckBank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si BinckBank n’a pas pu les évaluer.

Tout investissement comporte des risques. De manière générale, un investissement offrant une perspective de rendement élevé comporte des risques élevés.

Le traitement fiscal dépend des circonstances individuelles d'un client et peut être sujet à modifications à l'avenir.

Nos services s'accompagnent de frais et de charges que vous pouvez consulter dans la Liste des tarifs. Vous trouverez toutes les informations utiles et prescrites par la loi dans le Centre Documents.

Ces articles pourraient vous intéresser…