Les fondements de votre pension expliqués en toute simplicité

3 minutes

Au terme de votre carrière, vous aurez bien mérité une pension. Au sens littéral comme figuré. Mais à combien se montera-t-elle ? Et sur quelle base ce montant est-il calculé ? Pouvez-vous y remédier ? Et si votre employeur épargne déjà pour vous ?

Comment ma pension est-elle en fait calculée ?

Chaque pension repose sur les mêmes trois piliers, mais un seul pilier est obligatoire, les autres étant facultatifs :
  • Premier pilier : le gouvernement paie votre pension légale;
  • Deuxième pilier : une pension complémentaire, constituée pendant vos années de travail (par des cotisations de votre employeur et de vous-même en tant qu’employé);
  • Troisième pilier : une partie de votre pension pour laquelle vous pouvez vous-même épargner - c’est ce qu’on appelle l’épargne-pension.

Une première distinction s’opère selon le type de carrière que vous avez effectuée : avez-vous été employé, indépendant ou fonctionnaire ou votre carrière a-t-elle été ‘mixte’ ? Cette distinction influera sur la façon dont votre pension sera calculée, ainsi que sur la hauteur du montant que vous recevrez.

Que fait le gouvernement ?

Le premier pilier est fixé par la loi. Le montant que vous toucherez dépendra du nombre d’années que vous avez travaillé et de la hauteur de vos revenus. Les périodes de chômage, de malade et d’interruption de carrière auront également une influence sur le calcul de votre pension légale.

Qu’en est-il du deuxième pilier ?

Dans certains cas, vous aurez également droit à une pension complémentaire. Votre employeur peut y veiller, par ex. sous la forme d’une assurance-groupe. Si vous êtes indépendant, vous pouvez vous constituer cette pension complémentaire tout au long de votre carrière. Celle-ci vous sera versée en une fois, comme un capital, ou sera étalée dans le temps sous forme de rente mensuelle.

Avantages de l’épargne-pension ?

Vous pouvez aussi épargner régulièrement un montant déterminé pour plus tard. Cet argent est alors investi via un fonds d’épargne-pension ou une assurance épargne-pension. Vous bénéficiez d’une diminution d’impôts sur le montant que vous versez dans le cadre de l’épargne-pension. Vous pouvez ainsi épargner jusqu’à maximum € 940 qui seront ainsi exonérés d’impôts.



Découvrez l'histoire complète sur L'Echo.be.

Source: Wikifin (18/09)

Ces informations ne sont pas destinées à servir de conseil en placement individuel ou de recommandation individuelle en vue de l’exécution de certains placements dans le chef de BinckBank. Tout investissement s’accompagne de risques. En général, un placement offrant un rendement potentiellement élevé s’accompagne de risques élevés. Chaque investissement que vous envisagez doit être évalué en fonction de vos connaissances et de votre expérience.

Partagez cet article:

Ces articles pourraient vous intéresser…