Offre publique d'achat

Qu’est-ce qu’une offre publique d’achat ?

Une OPA ou offre publique d’achat est une offre lancée publiquement sur le (ou une partie du) capital en actions d’une entreprise. Elle a généralement pour objectif d’en prendre le contrôle. Beaucoup dépendra cependant du pourcentage du capital qui sera racheté. S’il s’agit d’une acquisition, on peut établir une distinction entre une OPA amicale et une OPA hostile.

Dans le cas de l’OPA amicale, l’entreprise ciblée accepte l’offre et les deux directions conviennent des modalités ensemble. Cette concertation aura lieu avant que les actionnaires puissent voter la proposition. Dans le cas d’une OPA hostile, l’entreprise fait une offre sans s’être concertée avec l’entreprise à racheter et sans l’aval de cette dernière. En tant qu’actionnaire, vous pouvez toujours choisir d’accepter l’offre ou non.

Comment fonctionne une OPA ?

Sachez avant tout que chaque OPA est spécifique. Les informations ci-dessous sont générales : le sort de vos actions dépendra beaucoup des conditions qui seront discutées pendant l’offre publique. L’OPA peut notamment prévoir un paiement en cash ou en actions, un retrait de l’action de la Bourse, etc.

En théorie, l’auteur de l’offre proposera aux actionnaires de racheter leurs parts à un prix déterminé. Ce prix sera souvent supérieur au dernier cours de Bourse, histoire de les convaincre plus facilement. Pendant la durée de l’offre, les actionnaires ont le choix d’accepter l’offre ou non. En tant qu’actionnaire, vous ne devez donc pas nécessairement souscrire à l’offre si vous ne la trouvez pas assez intéressante (cf. Cours d’achat).

La période de souscription initiale peut faire l’objet d’une prolongation afin de laisser aux actionnaires une deuxième ou une troisième chance d’accepter l’offre. Ce n’est cependant pas toujours le cas. En cas de réouverture de l’offre, les conditions seront identiques à l’offre initiale (notamment le prix acheteur). Si l’actionnaire décide de ne souscrire qu’au moment de la prolongation, le paiement du prix interviendra généralement plus tard.

Comme indiqué, les conditions de l’OPA – conséquences en cas de non-présentation des actions, suppression de la cotation boursière, etc. – dépendront des dispositions prises entre le repreneur et l’entreprise à racheter. Ces dispositions figurent dans le prospectus et vous pouvez les consulter sur la page Investor Relations des entreprises.

AVANTAGES

  • En tant qu’actionnaire, vous pouvez recevoir le « juste prix » des actions que vous détenez. En cas d’offre publique d’achat, le prix acheteur est établi au terme d’une « due diligence » (examen des livres de comptes) approfondie.
  • L’offre est généralement faite à un prix supérieur au cours de Bourse. Le cours va donc augmenter à la publication de l’offre.
  • L’acquisition peut générer une croissance du bénéfice de l’entreprise.
  • L’OPA peut être utilisée pour accroître une participation dans l’entreprise-cible (au lieu de racheter des actions en Bourse).

 

INCONVÉNIENTS

  • En cas d’OPA hostile, la direction actuelle n’est souvent pas d’accord avec l’offre et conseille aux actionnaires de ne pas y souscrire.
  • Si la direction veut s’opposer à une offre hostile, les coûts peuvent augmenter énormément.
  • Si une offre n’aboutit pas pour une raison donnée, le cours de Bourse peut retomber au niveau précédant le lancement de l’offre.

 

Qu’est qu’une offre publique de retrait forcé ou squeeze out ?

Une offre de retrait forcé ou squeeze out est une réouverture de l’offre qui permet à l’acquéreur d’obliger les petits actionnaires restants à lui céder leurs titres. Les actionnaires qui n’ont pas souscrit à l’offre initiale et aux éventuelles prolongations de l’offre publique seront alors contraints de vendre. L’acquéreur a le droit de lancer une offre de retrait forcé, mais n’y est pas obligé.

Le pourcentage d’actionnaires qui doit souscrire à l’offre initiale pour que l’acquéreur puisse procéder à une offre de retrait forcé dépend de la législation nationale dont relève l’OPA. Selon la législation belge, l’acquéreur peut procéder à un squeeze out dès lors qu’il a acquis au moins 95% des actions et des droits de vote de l’entreprise rachetée, et que l’offre lui a permis de racheter au moins 90% des actions qui étaient encore entre les mains d’actionnaires minoritaires. Le lancement d’une offre de retrait forcé s’accompagne automatiquement d’une demande de suppression de la cotation boursière.

Le squeeze out peut intervenir quelques mois, voire exceptionnellement quelques années après l’OPA originale. L’égalité des actionnaires doit cependant être respectée.

BinckBank et les OPA

Nous vous informerons à l’avance de toute OPA lancée sur un titre que vous avez en portefeuille par e-mail et au travers d’un message sur la boîte de réception de notre site. La communication précisera les conditions spécifiques de l’OPA ainsi que la procédure à suivre via la plate-forme BinckBank pour y souscrire avant l’échéance prévue. Vous trouverez ci-dessous les étapes à suivre pour indiquer que vous souscrivez à l’offre :

  1. Connectez-vous avec le code de vérification par SMS;
  2. Rendez-vous sur votre « Portefeuille » > « Relevé de portefeuille » ou la page de détail du titre;
  3. Cliquez ensuite sur « Offre publique », puis sur « Souscrire ». Indiquez le nombre de titres pour lesquels vous souhaitez souscrire à l’offre;
  4. Pour que la souscription soit définitive, cliquez sur « Contrôler ». Un écran de vérification s’affichera, sur lequel vous pouvez consulter vos données. Elles sont correctes ? Cliquez sur « Passer l’ordre »;
  5. Vous voulez annuler ou apporter une modification à votre action ? C’est possible jusqu’à la date limite de l’offre. Pour cela, allez vers « Mon compte » > « Ordres » > « Ordres récents ».

Augmentation de capital

Augmenter le capital de la société en émettant de nouvelles actions.

Offre publique

Offre publique ayant pour but de racheter (une partie du) capital d’une entreprise.

Dividende optionnel

Emission d’un dividende pour lequel vous avez le choix entre un dividende sous forme d’espèces ou sous forme de nouvelles actions.

Réinvestissement d’un dividende

Dividende pour lequel vous recevez le montant en espèces et dont vous avez la possibilité de réinvestir en nouvelles actions.

Stock/reverse Split

Fractionnement ou regroupement d’actions.

Autre

Vous trouvez ici davantage d’information concernant les spin-offs, les diminutions de capital, etc.