BIENVENUE CHEZ BINCK

Introduction débutants

Analyse Technique

L’une des hypothèses de base de l’analyse technique est que toutes les informations sont intégrées dans le cours, y compris les facteurs fondamentaux.

Le cours est simplement le résultat de l’offre de la demande. Une hausse du bénéfice de l’entreprise ou une baisse des taux d’intérêt décrétée la Banque Centrale Européenne n’intéressent donc pas l’analyste technique. Lui essaiera de prévoir l’évolution du cours d’une action en observant les graphiques des cours ou en lâchant des algorithmes sur l’historique des cours. Il existe différents types d’analyse.

TYPES D’AT

-

AT visuelle

L’observation des graphiques est appelée AT visuelle (1er courant). Ce premier courant est subjectif : chaque investisseur y voit en effet des choses différentes.

AT statistique

Ceux qui effectuent des calculs sur les cours historiques pratiquent l’AT statistique (2e courant). Le deuxième courant est objectif : chaque investisseur qui applique ces calculs statistiques obtient le même résultat.

Outre l’hypothèse que toutes les informations sont contenues dans les cours, l’AT se fonde encore sur deux principes de base : les courants fluctuent en tendances et l’histoire se répète. Les investisseurs tendent souvent à réagir de la même manière face à des situations comparables. Il est ainsi possible d’en profiter. Car si vous reconnaissez la tendance avant les autres investisseurs, vous pouvez anticiper leur réaction.

The trend is your friend

On peut en distinguer trois tendances : la tendance haussière, la tendance baissière et la tendance latérale. L’expression « l’histoire se répète » implique en fait que les investisseurs reconnaissent des évolutions comparables des cours et y réagissent toujours de la même manière. Il en résulte des modèles récurrents. Reconnaître ces modèles peut doper votre rendement.

L’investisseur à court terme qui fait appel à l’AT peut appliquer des critères comme « acheter quand une résistance rompt » ou « vendre si le cours tombe sous la moyenne à 25 jours ». L’investisseur n’entre en action qu’à ces moments-là. Les critères d’achat et de vente de l’investisseur à court ou à long terme ne déterminent donc pas seulement les « moments » des transactions : ils apportent également clarté et tranquillité d’esprit.

ss-0074