60 secondes pour savoir quand commencer à investir

  • Bien investir, c’est combiner diversification, frais réduits et long terme.
  • Plus vous commencez tôt, plus vous pourrez engranger un rendement attrayant..
  • Plus vous investissez longtemps, plus vous étalez vos risques.
  • Vous ferez ainsi fructifier votre patrimoine de manière intelligente, étape par étape


Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de sa valeur.

Trois questions pratiques avant de commencer

Tous ceux qui commencent à investir sont confrontés à de nombreuses questions pratiques. Comment commencer ? Quel montant investir ? Qu’en est-il des risques ?... Les réponses à ces questions en trois courtes vidéos.

Comment commencer ?


Quel montant investir ? Est-il préférable d’étaler son investissement sur plusieurs mois ou de tout investir en une seule fois ? Voici les différentes options qui s’offrent à vous.

Quels sont les risques ?


Les risques sont inévitables, ils sont inhérents à l’investissement. Comment les limiter ? Quels aspects doivent retenir tout particulièrement votre attention ?

Quel rendement attendre ?


Plus vous investirez longtemps, plus vous aurez la possibilité d’obtenir un rendement attrayant. Mais gardez la maîtrise des risques !

Investir à long terme

Quand on observe le monde qui nous entoure, un constat s’impose : si certains facteurs ne peuvent être maîtrisés, nous sommes de plus en plus responsables de notre propre futur financier. L’État ne peut pas prendre soin de tout et de tout le monde. Les pensions sont sous pression. Et les taux sur l’épargne sont presque nuls. Par conséquent : comment faire en sorte de pouvoir toujours mener le train de vie que vous souhaitez ?

Commencez dès maintenant

Il y a suffisamment de raisons de différer les investissements. Alors qu’il serait justement plus judicieux de commencer maintenant. Plus vous commencez tôt, plus votre horizon d’investissement sera éloigné. Et plus la probabilité d’obtenir un rendement attrayant sera élevée. Cela signifie-t-il que vous devez investir « plein pot » d’emblée ? Non, vous pouvez également commencer avec un montant limité. Dans ce cas, il est judicieux d’investir chaque mois.

Long terme

L’histoire montre en effet qu’à long terme, l’investissement génère un rendement plus élevé que l’épargne. L’un des piliers de la réussite dans l’investissement est la vision à long terme. Autrement dit : pourquoi attendre ? Et attendre quoi, au fait ? L’an prochain ? Que la Bourse connaisse un creux ? Que vous ayez davantage de temps ? De la même manière que vous épargnez sans doute automatiquement chaque mois, vous pouvez également choisir d’investir une partie de votre épargne et de travailler ainsi à votre avenir financier.

Diversification

Le premier, c’est de diversifier vos investissements. La diversification est la meilleure manière de réduire le risque. Autrement dit : ne pas investir dans une ou deux actions, mais plutôt dans un panier de quelques centaines d’entreprises.

Temps

Notre deuxième conseil : étalez vos investissements dans le temps. Ne placez pas votre argent sur le marché en une fois, mais faites-le en plusieurs phases. Vous éviterez ainsi d’acheter au plus haut. Cette stratégie d’investissement périodique vous permettra de mieux supporter les creux. Car en investissant un montant fixe chaque mois, vous achetez beaucoup quand la Bourse est au plus bas et peu quand la Bourse est au plus haut. En moyenne, vous obtenez donc un meilleur prix.

Frais

Le troisième conseil est d’être attentif aux frais. Chaque euro de frais que vous payez érode votre rendement. Chez BinckBank, nous en sommes parfaitement conscients et c’est la raison pour laquelle nos tarifs sont avantageux et transparents.

Horizon

Notre quatrième conseil : investissez à long terme. Évitez d’investir pendant une seule année si vous savez déjà que vous aurez certainement besoin de votre argent l’an prochain. Dans ce cas, il est préférable de parquer votre argent à la banque. Mais si vous disposez d’économies pour le long terme, investir constitue une possibilité. D’autant que c’est à long terme que le rendement des investissements dépasse celui de l’épargne.

Surveillance du capital

Notre cinquième conseil est d’investir selon votre cycle de vie. Fondamentalement, il s’agit de prendre de moins en moins de risques avec l’âge. Un jeune peut prendre davantage de risques qu’une personne âgée. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il a davantage de temps devant lui. Il peut rester investi plus longtemps. C’est pourquoi il est judicieux de réduire les risques à mesure que l’horizon d’investissement raccourcit. Avec l’âge, il est utile de mieux protéger le patrimoine constitué en réduisant les risques. Car si les premières années sont concentrées à la production d’un rendement, la priorité consistera à conserver votre capital dans des phases ultérieures de votre vie. Autrement dit : votre profil d’investisseur devient plus défensif, ce qui aura également un effet sur le rendement que vous pouvez espérer.

Quand est-il préférable de retirer le montant constitué ?  Et puis-je arrêter à tout moment ?

Certains pensent que le montant qu’ils investissent est « bloqué ». Heureusement, rien n’est moins vrai. Vous pouvez arrêter d’investir à tout moment. Il suffit de vendre le portefeuille que vous avez constitué au fil du temps et de transférer l’argent de votre compte-titres vers votre compte ordinaire. Vous pouvez donc arrêter et accéder à vos économies à tout moment. Même quand vous nous confiez la gestion de vos investissements.

Soyez cependant conscient qu’on investit pour le long terme. Gardez ce principe à l’esprit. Mais il est toujours rassurant de savoir que si c’est vraiment nécessaire, vous pouvez arrêter à tout moment.